Equid'assoc' est un forum rattaché au jeu en ligne Equideow. Le forum vous permettra de trouver vos futurs équipes et associés sur les différents serveurs.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Equideow  

Partagez|

Pure race espagnole - Ouranos et Gaïa - 05/09/16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


avatar

Écrivain(e)

Féminin
Nombre de messages : 217

Lun 05 Sep 2016, 10:38

▲ PURE RACE ESPAGNOLE ▲


Spoiler:
 

Cheval – Minimum 152 cm pour les mâles, minimum 150 cm pour les juments, moyenne respectivement de 156 et 154 cm – Toutes les robes.
Attelage et selle : dressage, spectacle, travail du bétail, tauromachie.
Si toutes les robes sont acceptées dans le standard de la race, la grise reste la plus courante. Cela s’explique par une nette préférence pour les chevaux noirs ou gris durant les temps modernes, et la sélection qu’elle a entraînée. L’alezane et la noire tendent actuellement à se multiplier, les robes primitives comme l’isabelle sont à la mode et les chevaux à robe rare atteignent de hautes sommes à la vente, et avec elles les particularités comme les yeux bleus ou vairons, les marques blanches, les raies de mulet et les zébrures sur les membres. La robe pie n’existe plus dans la génétique de la race, mais se retrouve sur des chevaux issus de l’andalou (chevaux américains en tête). Les marques blanches des chevaux actuels pourraient en être un héritage.


Histoire



L’andalou (ou pure race espagnole) est une race très ancienne, issu des chevaux ibériques archaïques qui ont donné les poneys portugais sorraia et garrano. Il fut croisé avec les chevaux barbes apportés par les maures, prenant cette identité à deux cultures propre à l’Andalousie.
Il est connu comme un cheval de qualité depuis le Moyen Âge sous le nom de cheval espagnol ou de cheval andalou ; on peut l’assimiler au prestigieux genet d’Espagne, palefroi ou haquenée ambleur de grande qualité et de grand prestige durant le début du Moyen Âge. Le premier livre généalogique fut ouvert pour l’andalou en 1571 à Cordoue, sous les ordres du roi d’Espagne, et les moines chartreux créent au fil du temps la lignée distincte cartujano.
La race andalouse a toujours été très appréciée, et fut utilisée pour améliorer ou créer de nombreuses races ; on considère qu’elle est, avec les chevaux arabe et barbe, celle qui a eu le plus d’influence sur tous les chevaux du monde. L’andalou était une monture de grande classe, surnommée le cheval des rois car toutes les écuries royales s’arrachaient les plus beaux produits. Tous les chevaux considérés comme baroques sont issus de cette race, à savoir le lipizzan (de Slovénie), les frederiksborgs et les Knabstrup (races danoises, le premier est considéré comme menacé d’extinction), les frisons (Pays-Bas, et plus précisément la province de Frise), le Kladruber (race tchèque), les minorquins (ou pure race minorquine), les Murgeses (chevaux italiens) et les lusitaniens (du Portugal). Ces chevaux baroques sont très prisés durant les temps modernes ; les monarques se consacrent à leur élevage et une équitation spéciale voit le jour, comme à la très célèbre École espagnole d'équitation (Spanische Hofreitschule) de Vienne.
Parce qu’il fut emmené comme montures par les premiers colons espagnols en Amérique, une grande partie des chevaux américains descendent de l’andalou. Le mustang espagnol est sans doute la race actuelle qui ressemble le plus à l’andalou d’il y a 500 ans, puisqu’il a échappé aux sélections de la mode baroque et à la plupart des croisements avec des chevaux européens non ibériques qu’ont connu les autres races américaines.


Zoom sur...



Il existe au sein de la race une lignée particulière : le cartujano, ou chartreux. Ces chevaux ne diffèrent en rien génétiquement des autres andalous, ce qui signifie qu’il s’agit bien d’une lignée et non d’une race.
Le cartujano est élevé par les moines chartreux (d’où sa seconde appellation) depuis au moins la fin du XVe siècle. Il est relativement rare, et ses éleveurs le considère comme plus noble car l’élevage n’a été influencé par aucun croisement extérieur. Néanmoins, la consanguinité est un problème et de nombreux experts conseille aux éleveurs de se tourner vers du sang de PRE « classique » afin d’améliorer la diversité génétique de la lignée.
Au fil des sélections, le cartujano a vu sa morphologie se dissocier légèrement de celle des autres andalous. Il est un peu plus petit que les autres andalous, a une plus grande fréquence de robe grise, le profil plus droit, et parfois deux bosses osseuses sur le chanfrein. Cette dernière caractéristique le fait entrer dans le club très select des chevaux « à cornes », avec le datong, un poney chinois, et le moyle, un cheval de selle américain élevé par une famille mormonne.
Sur Equideow



Spoiler:
 
Cheval. 146 cm à 156 cm. Alezan, bai, gris, noir, isabelle, palomino, cremello.
Spoiler:
 
Profil : dressage – galop – endurance.


Les équipes (au 05/09/16)




Les équipes sur Gaïa sont au coude à coude : les classements prestige et potentiel génétique évoluent très vite, et les six premières places s’échangent facilement. L’écart entre les équipes est un peu plus marqué sur Ouranos.


Gaïa
Première équipe : Les Premières Dames. Recrute des bluppeurs pour 6 blups semaine minimum.
Deuxième : ~ ℓε şųđ ∱ℓεųŗï ~. Recrutement fermé.
Troisième : Le Haras d’Andalouse. Recrutement ouvert, accès au Grand Prix requis.


Ouranos
Première équipe : ℒos Яeyes のe Ẳndalucia. Recrutement fermé.
Deuxième : L'Elɗorαɗo. Recrutement ouvert.
Troisième :
°~The £spagnol's World~°
. Recrutement ouvert.


Paroles d’éleveurs



Voici une mini-interview réalisée par Ratinou auprès de Juju", membre de l’équipe d’Ouranos Le Haras d'Andalouse :
[R] Pourquoi avoir choisi cette race ?
[J] J'aime beaucoup cette race, ce n'est pas un cheval très dur à blupper.  Smile J'ai aussi choisi cette race puisqu'il y a un PRE que j'aime beaucoup dans le club ou je monte.
[R] A-t-elle une particularité au niveau du BLUP, des compétitions ?
[J] C'est un cheval qui peut être un Élite en Cross s’il est entraîné en Classique bien sûr.  ^) Le PRE peut être bluppé autant en Classique qu'en Western et le Western est plus conseillé parce que c'est plus simple.
[R]  Y a-t-il une bonne ambiance avec vos concurrents ? Dans votre équipe ?
[J] Dans mon équipe on s'appelle par nos prénoms, c'est une équipe très conviviale !! On est toute de bonnes amies. ❤ On s'entend bien avec nos concurrents, on peut aider les équipes plus en dessous niveau PG et "Les Premières Dames" peuvent aussi nous aider puisque le but est de faire évoluer les PRE.  ^^
[R] Que préfères-tu dans cette race ?
[J] Sur Equideow j'aime leur graphisme mais des PRE j'aime beaucoup leur capacité en dressage et en cross.


Discussions




  • Venez poster vos questions concernant cette race, en discuter ...
  • Qui en élève ? Depuis combien de temps ?
  • Arrivez-vous à trouver des saillies abordables ?
  • La vente de cette race est-elle facile ? Elle-elle chère à l'achat ?
  • Etc ...



Sources







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pure race espagnole - Ouranos et Gaïa - 05/09/16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Débutation & questions ==> Quêtes / Deck de "pure race" / Empire / Dommages indirectes / Monteurs de dragons noirs / Soutiens neutres / Main choisie.
» [F1 Race Stars] Astuces diverses (super départ, raccourcis, ...)
» Insertion des nouveaux combos race/classe
» [CR] Race for Berlin - Zhukov vs Koniev
» Arghhhhh...toujours rien ! c'est un lapin de race Bernardo ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equid'Assoc' :: Equipes & Associations :: La race du Mois-