Equid'assoc' est un forum rattaché au jeu en ligne Equideow. Le forum vous permettra de trouver vos futurs équipes et associés sur les différents serveurs.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  Equideow  

Partagez|

Shire - Ouranos et Gaïa - 04/2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


avatar

Écrivain(e)

Féminin
Nombre de messages : 217

Dim 03 Avr 2016, 20:18

▲ SHIRE ▲


Spoiler:
 

Cheval de trait lourd – la taille moyenne est de 178 cm – Noir, bai ou gris, avec souvent de grandes marques blanches (balzanes et liste). Rouan et alezan non acceptés pour les étalons reproducteurs, comme les traces blanches sur le corps.
Traction lourde, débardage, travaux de ferme
Cheval de trait très populaire, surtout aux Etats Unis, depuis qu’il est utilisé comme symbole d’une marque de bière en tirant les voitures dans les parades et les publicités, il est malgré tout considéré comme race en danger de disparition.
Le record mondial du plus grand cheval est détenu par un shire, Mammoth, avec 219 cm (naissance en 1848, date de mort inconnue). En comparaison, le plus grand cheval vivant est Big Jake, un trait belge toisant 210 cm.


Histoire



Il descend des chevaux lourds flamands de robe noire importés au Moyen Âge en Angleterre pour drainer les marais, les chevaux locaux et les bœufs n’étant pas assez robustes pour cette tâche. Il partage probablement son ancêtre avec le frison, et fut peut-être comme lui utilisé dans les batailles médiévales.
Le Shire fut utilisé dans les travaux agricoles et industriels jusqu’à ce que la mécanisation fasse perdre de l’intérêt à son élevage, et sa population chuta alors grandement. On estime à 3 000 le nombre de shires actuellement vivant au Royaume Uni.
Le Shire est utilisé depuis des siècles comme améliorateur d’autres races. Il a contribué à créer ou à influencer des races de trait et de cob, dont le Clydesdale, trait lourd écossais, au point que certains considèrent le Shire et le Clydesdale comme deux lignées d’une même race.


Zoom sur... l’Old English Black



Spoiler:
 
L’Old English Black était une ancienne race anglaise de chevaux de trait lourds, très connue et très répandue au Royaume Uni au XVIIIe siècle. Plus grand cheval de son temps, très massif, il était particulièrement bien conformé pour tirer les très lourde charges agricoles ou industrielles, mais pour rien d’autre. Lent, aux allures maladroites, il était un piètre carrossier et tous les autres chevaux le surpassaient sous la selle. Mais il était capable de tirer au pas des charges allant jusque 3 tonnes, ce qui était absolument impossible aux autres animaux de trait. Par sa taille et sa silhouette, il était noble et élégant, mais cela avait peu d’importance pour un cheval de travail. Il mangeait d’énorme quantité de fourrage et de grains, ce qui constituait un handicap majeur à son élevage, et sa principale qualité était que son poids lui permettait de tenir bon quand son énorme chargement cahotait contre les pavés des grandes villes, là où les chevaux plus légers trébuchaient ou étaient heurtés par leur propre fardeau.
Depuis le Lincolnshire où on l’avait créé durant le XVIIe siècle, par croisement entre des grands chevaux lourds flamands et des juments locales, pour drainer les marais, il se propagea dans toutes les zones agricoles, minières, industrielles, portuaires, partout où un animal si fort était utile. Les poulains se vendaient bien et à très bon prix ; à l’époque, on les vendait à deux ans sur les foires du Lincolnshire, ou on attendait qu’ils aient quatre ans pour les vendre à Londres en ne leur confiant que des travaux légers à la charrue pendant leur adolescence pour les entraîner et développer leur musculature.
Malgré son nom, l’Old English Black pouvait être bai, alezan, rouan ou gris, mais la robe noire devint dominante au fil du temps. Il avait souvent des marques blanches sur les jambes et la tête, de façon très semblable au Clydesdale actuel. Ce dernier d’ailleurs descend de l’Old English Black, mais la race qui est la véritable héritière de cet ancien trait lourd est le Shire. Certains auteurs considèrent que l’Old English Black a simplement changé de nom au milieu du XIXe siècle pour « Shire », beaucoup plus court, et qu’il n’y a pas de rupture dans la lignée.
A l’époque, on ne raisonnait pas en termes de race mais de type. Ce qu’on considère maintenant comme ayant été l’Old English Black, grand et lent, se déclinait en chevaux plus léger aux allures plus déliées employés comme carrossiers, et le plus léger de tous servait dans la cavalerie lourde. Le Shire moderne est probablement issu des deux premiers modèles.
Sur Equideow



Spoiler:
 
Cheval de trait. 165 cm à 210 cm. Bai brûlé, gris clair, noir.
Spoiler:
 
Profil : endurance – dressage – trot.


Les équipes



Aucune équipe. Equideow ne permet pas la création d’équipes pour les races de chevaux de trait (comme pour les ânes). Des associations non officielles existent cependant.


Discussions




  • Venez poster vos questions concernant cette race, en discuter ...
  • Qui en élève ? Depuis combien de temps ?
  • Arrivez-vous à trouver des saillies abordables ?
  • La vente de cette race est-elle facile ? Sont-ils cher à l'achat ?
  • Etc ...



Sources







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shire - Ouranos et Gaïa - 04/2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Shire - Ouranos et Gaïa - 04/2016
» Poney shetland - Ouranos et Gaïa - 05/2016
» Poney pottok - Ouranos et Gaïa - 03/2016
» Cheval islandais - Ouranos et Gaïa - 02/2016
» [RCH] Mes recherches 2016/2017

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equid'Assoc' :: Equipes & Associations :: La race du Mois-